galadrim.MéthodeÉquipeRéférencesBlogJobs 5ContactContact

Comment Galadrim compense son empreinte carbone

Depuis quelques semaines, Galadrim compense toute son empreinte carbone. Ceci ne signifie pas que nos activités ne rejettent pas de CO₂, mais que notre contribution totale au CO₂ émis sur Terre est nulle.

Cet article explique notre démarche, qui s'est déroulée en deux temps :

  • le bilan carbone, qui nous a permis de mesurer (approximativement) la quantité de CO₂ émise par nos activités

  • la compensation carbone, qui nous a permis de nous "racheter" via un projet à impact écologique positif

Le bilan carbone

Nous avons fait réaliser notre bilan carbone par la société Greenly, une jeune pousse française dont l'ambition est de démocratiser le bilan carbone. Leur SaaS nous a permis de calculer nos émissions grâce à 3 sources de données :

  • Des questionnaires envoyés aux Galadrimeurs, les interrogeant sur leurs habitudes en matière de transport, d'alimentation et de télétravail

  • Nos transactions comptables : chaque transaction a été catégorisée, et son impact carbone a été évalué par rapport à une moyenne dépendant de chaque catégorie (achat de meubles, billets de trains, électricité...)

  • Des données sur nos locaux (à Paris et Nantes) : superficie, consommation d'énergie, normes, etc.

Toutes ces données mises bout à bout, nous avons obtenu le résultat tant attendu : 94 tonnes de CO₂ ont été émises sur l'année 2021. Ceci correspond à une moyenne de 1,9 tonne de CO₂ par collaborateur, ce qui nous place en dessous de la moyenne de notre secteur d'activité.

La compensation carbone

Afin de compenser notre empreinte carbone, nous avons contribué au financement d'un projet proposé par le Clean Development Mechanism de l'UNFCCC, à la hauteur de nos émissions de CO en 2021.

Le projet consiste en la construction, à Nawapara Rajim (Inde), d'une centrale de cogénération de 2,50 MW à base d’enveloppe de riz qui produit de l'électricité et de la vapeur et remplace ainsi l'électricité fournie par le réseau indien. Outre la production d'électricité, le projet permet d'économiser le charbon équivalent qui aurait autrement été utilisé pour la production de vapeur et d'éviter les émissions de gaz nocifs qui résulteraient de l'utilisation du charbon. Le principe de la centrale est de collecter et d'utiliser efficacement les ressources disponibles et inutilisées de biomasse résiduelle.

Conclusion

Il est possible que nous fassions fausse route en suivant cette méthode et que d'autres dispositifs soient activables. Si vous avez une remarque sur notre méthodologie, ou une suggestion pour nous améliorer, n'hésitez pas à nous écrire : contact@galadrim.fr !

Réduire les lenteurs TypeScript de i18n
Cet article fait suite à un autre, il est conseillé de le lire avant : pourquoi-mon-projet-typescript-est-lent.Dans le dernier ...
Mayeul Le Monies de Sagazan
Mayeul Le Monies de Sagazan
Full-Stack Developer @ Galadrim
Pourquoi mon projet TypeScript est lent ?
Votre projet TypeScript commence a grossir et devenir lent mais vous ne savez pas ce qui provoque ces ralentissements ? Nous ...
Mayeul Le Monies de Sagazan
Mayeul Le Monies de Sagazan
Full-Stack Developer @ Galadrim
Comment mettre en place un système de double authentification par SMS ?
Un système de double authentification permet d'ajouter une couche de vérification quant à l'identité d'un utilisateur ...
David Rigaux
David Rigaux
Full-Stack Developer @ Galadrim