Les principales raisons de voir votre application rejetée de l'App Store | Galadrim
galadrim.MéthodeÉquipeRéférencesBlogJobs 4ContactContact

Les principales raisons de voir votre application rejetée de l'App Store

Avec près de 204 milliards de téléchargements en 2019 dans le monde entier, les applications mobiles sont aujourd’hui un relais de croissance incontournable pour de nombreuses entreprises. 

Nombre d'applications téléchargées en milliard de téléchargements (source : Statistica)

Pour leur donner une visibilité et une utilisation optimales, les stores sont devenus des portes d’entrée qu’il n’est pas possible de contourner sans affecter durablement son modèle. Cependant, de nombreux porteurs de projets se retrouvent souvent démunis devant le refus de certains stores, alors même qu’ils espéraient voir des efforts de longue haleine récompensés.

L’App Store refuse ainsi près de 40% de toutes les applications envoyées à Apple. Pour quelles raisons ? Nous vous proposons dans la suite de cet article d’en lister les principales. Il faut, avant toute chose, avoir à l’esprit qu’Apple est une entreprise qui place la satisfaction client au cœur de son projet. Les refus sont donc le plus souvent liés à une incapacité, un manque de votre application à satisfaire les besoins des potentiels utilisateurs.   

Présence de bugs dans l’application 

Apple n’autorise aucune application minée par les bugs à être publiée sur son App Store. Il est explicitement recommandé de vous “assurer de tester préalablement votre application et de corriger les bugs existants”. Il en va de la réputation d’Apple de n’accepter que des applications fonctionnelles.  

Liens non fonctionnels 

Tous les liens de redirection de votre application doivent être fonctionnels. Un lien vers l'assistance utilisateur avec des informations de contact à jour et un lien vers votre politique de confidentialité sont requis pour toutes les applications.

Accès aux données utilisateurs non conforme

Lorsque vous demandez l'autorisation d'accéder aux données utilisateurs, vous devez décrire précisément comment elles seront utilisées. Si, par ailleurs, le code de votre application fait référence à une ou plusieurs API ayant accès aux données utilisateurs, une clé expliquant pourquoi votre application a besoin de ces données doit être contenue dans le fichier Info.plist. Dans cet article, Apple détaille plus précisément ses exigences en terme de confidentialité et d'utilisation des données.

Screenshots de présentation non conformes

Les screenshots qui seront affichés à l’utilisateur au moment du téléchargement doivent être conformes aux critères et au format imposés par Apple. Ils doivent par ailleurs communiquer avec clarté la raison d’être et les fonctionnalités de votre application. 

Manque d’informations permettant à Apple de tester votre application

Apple vous demandera toutes les informations requises pour tester votre application comme il se doit. Si certaines fonctionnalités nécessitent un compte utilisateur, vous devez par exemple fournir un nom d’utilisateur et un mot de passe valides qui puissent servir de démonstration. Si, par ailleurs, l’utilisation de votre application nécessite un matériel particulier, il peut vous être demandé une vidéo test. 

Une interface en dessous des standards fixés par Apple

L’UX/UI fait partie des critères centraux d’Apple. Un design et une expérience utilisateur de qualité sont nécessaires. Pour connaître quelques bonnes pratiques vous pouvez consulter ce lien.

L’écran de droite est par exemple ici invalide puisque la taille du texte est inférieure à 11pts et ne permet pas à l’utilisateur une expérience optimale.  

Rejet des applications semblables à des contenus Web 

Il est stipulé par Apple que votre application ne peut s’assimiler à une unique WebView destinée à publier du contenu HTML, ou à une simple collection de liens de redirection vers d’autres pages Web. Si tel est le cas, elle sera refusée. 

Trop d’applications semblables publiées par une même source 

Si un même développeur propose des applications dont les fonctionnalités sont à chaque fois plus ou moins identiques, Apple finira par refuser leur publication sur le Store (Guidelines 4.3). Il est en effet fortement déconseillé de “spammer” le store avec plusieurs déclinaisons d’une même application.

Décalage entre la description de l’application et ses fonctionnalités réelles 

Il est nécessaire que la description de votre application corresponde exactement aux fonctionnalités qu’elle présente.

Moyen de paiement de l’application non conforme aux critères d’Apple

Si les utilisateurs peuvent souscrire à un abonnement ou acheter différents produits sur votre application, il est impératif de bien comprendre les normes de paiement imposées par Apple Developer. Apple impose ainsi, dans certains cas, l’utilisation des in-app purchases et d’Apple Pay. C’est par exemple le cas si votre application propose des services digitaux. La commission prise par Apple pour les in-app purchases est de 30% la première année et de 15% la deuxième année. Pour les petites entreprises réalisant un chiffre d'affaires inférieur à un million d'euros, la commission d'Apple est de 15% dès la première année.

En revanche, lorsque votre application propose des biens ou services physiques, il vous faut utiliser d’autres moyens de paiement comme Stripe. Pour avoir à l’esprit quelques bons réflexes vous pouvez consulter ce lien.

Modération et blocage de contenus insuffisants 

Les applications permettant aux utilisateurs de publier du contenu (type réseaux sociaux) doivent rendre possible la modération et le blocage de publications inappropriées. Il est par exemple indispensable de pouvoir bloquer les utilisateurs dont les contenus ont été signalés par d’autres utilisateurs. Vous pouvez trouver le détail des recommandations à la section 1.2 des Guidelines.

Conclusion

Développer une application conforme aux critères d’Apple peut donc s’avérer difficile et nécessiter un travail minutieux. C’est pour cette raison que nous nous efforçons chez Galadrim d’actualiser en permanence notre connaissance des normes et bonnes pratiques mises à disposition par Apple Developer. Si vous avez un projet d'application mobile et que vous avez besoin de conseils ou de développements, vous pouvez nous contacter.

Gestion de données globales sur une application React : Redux VS Context API
Parmi les multiples frameworks JavaScript disponibles dans l'écosystème du développement web, React fait partie des solutions ...
Damien Deredec
Full-Stack Developer @ Galadrim
Ce qu’il faut savoir sur les CMS headless
Les CMS (Content Management System ou systèmes de gestion des contenus) désignent les logiciels destinés à concevoir, mettre ...
Orianne Brion
Business Developer @ Galadrim
Qu'est-ce qu'un MVP ?
MVP signifie Minimum Viable Product.Un MVP a pour objectif de tester votre solution sur le marché. En effet, si vous vous ...
Orianne Brion
Business Developer @ Galadrim