galadrim.MéthodeÉquipeRéférencesBlogJobs 5ContactContact

Comment avoir un bon SEO ?

Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO, pour Search Engine Optimization, désigne toutes les actions mises en place pour améliorer le trafic organique de votre site web, c’est-à-dire le trafic issu de résultats naturels et non pas sponsorisés. Établir une stratégie SEO est primordial pour multiplier les visites sur votre site, générer de nouveaux leads, déclencher les prises de contact et bien plus encore.

Le référencement naturel est un facteur clé pour votre visibilité : 90% du trafic est généré sur la première page des résultats Google, dont 60% sur les trois premiers résultats !

Comprendre le crawl des pages par les robots Google

Le crawl est une notion clé du SEO. Pour la comprendre, il faut d’abord se pencher sur le Googlebot : le robot de recherche de Google parcourant continuellement le Web. Son rôle est d’analyser automatiquement les pages web pour les indexer. C’est l’index ainsi constitué qui aidera le moteur de recherche à les classer selon leur pertinence.

Mais ce petit robot n’explorera pas nécessairement l’ensemble de votre site. Il est soumis à des limitations matérialisées par un budget crawl, ou budget d’exploration, qui déterminera le nombre de pages maximal qui seront passées en revue.

Ainsi, il est important d’optimiser autant que possible les facteurs influant sur ce crawl, de manière à maximiser ce fameux budget.

Optimiser la vitesse de chargement de vos pages

Votre site web doit tout d’abord être rapide. Il faut faire de bon choix techniques pour accélérer la vitesse de chargement des pages :

  • Privilégiez des langages et frameworks récents

  • Limitez le nombre de scripts exécutés en parallèle lors de la navigation

  • Veillez à ce que les images utilisées ne soient pas trop lourdes

Construire une arborescence adaptée

Sur internet, l’arborescence représente la structure et l’organisation des pages (définies par leurs URLs) du site. Ce-dernier est généralement composé d’une page d’accueil, ainsi que de pages annexes classés en catégories et sous-catégories.

Il est capital de construire une arborescence sensée en divisant rationnellement les différentes parties du site par sujets et catégories.

De même, veillez à optimiser le maillage interne de votre site pour fluidifier la navigation pour vos utilisateurs. Une page peut ainsi orienter le visiteur vers des pages connexes et favoriser les canaux de transformation que vous avez mis en place : prise de contact, demande de devis, achat de produit etc. C’est aussi un moyen puissant pour mener directement le visiteur vers une page profonde de l’arborescence (une page située à plus de 3 clics de la page d’accueil).

Rédiger des URLs user-friendly

Une des erreurs les plus fréquentes est de ne pas prêter attention aux URLs de vos pages web. Si celles-ci ne sont pas compréhensibles pour un utilisateur, le risque est grand pour qu’elles ne soient pas non plus au goût du Googlebot.

Pour un article de blog :

🟢  https://galadrim.fr/blog/quest-ce-qu-un-mvp

🔴  https://galadrim.fr/ann1/ques-aaad56b235d

Pour un site e-commerce :

🟢  https://vêtementspaschers.fr/pantalons/modèles-hommes

🔴  https://vêtementpaschers.fr/pan564/ac66b423ddc

Structurer correctement les pages

En langage HTML, il existe 6 balises pour les titres allant de h1 à h6 (h1 étant le plus important, et h6 le moins important). Ces niveaux de titres permettent de hiérarchiser les contenus d’une page en indiquant les degrés d’importances de chaque contenu.

Assurez-vous de n’avoir qu’une seule balise h1 par page. Celle-ci doit faire figurer les mots-clés les plus pertinents associés au contenu que vous diffusez, et ne doit être ni trop courte (moins de 30 caractères), ni trop longue (plus de 70).

Ne sautez pas non plus du coq à l’âne : il n’y a pas de raison de multiplier les balises h3 si vous n’avez même pas placé de balise h2 au préalable.

D’autre part, pensez à ajouter des balises “alt” pour les images, permettant d’afficher un descriptif au cas où elles ne se chargeraient pas. En effet, ces balises sont bien prises en compte par Google pour le référencement. Elles aident notamment à contextualiser davantage le contenu diffusé sur votre site web.

Rédiger du contenu qualitatif et pertinent

Une des clés du référencement organique est bien entendu le contenu lui-même. Assurez-vous qu’il soit intéressant, pertinent, correctement rédigé et en adéquation avec vos cibles et leurs intérêts : gardez par exemple en tête qu’un site spécialisé et une plateforme généraliste n’auront pas intérêt à faire usage du même vocabulaire et des mêmes terminologies. N’hésitez pas, en revanche, à placer stratégiquement des mots clés dans vos paragraphes pour prouver au moteur de recherche que les informations délivrées sont précisément calibrées et de qualité.

D’autre part, le blog est un des outils les plus puissants à votre disposition en SEO. Il permet de mettre en avant votre expertise pour booster le trafic vers votre site, et même générer des prospects !

Enfin, notez que dupliquer du contenu, depuis des pages de votre propre site ou depuis un site externe, n’est jamais une bonne idée. En effet, Google dispose de Google Panda, un algorithme centré sur l’identification de textes copiés/collés et chargé de sanctionner les plateformes fautives, pouvant aller jusqu’à les désindexer.

Multiplier les backlinks

Un backlink est un lien hypertexte pointant depuis un site externe vers le votre. Le Googlebot utilisera ces liens pour arpenter le web et trouver des connexions entre les sites. Il joue donc un rôle clé dans le SEO car il prouve à Google que votre site est populaire et qualitatif. L’objectif est d’augmenter votre score de confiance, communément appelé “Trust Flow”, pour vous garantir une bonne exposition par le moteur de recherche.

Attention, certains sites pratiquent aujourd’hui le “netlinking artificiel” : la vente et achat massives de backlinks censés booster votre référencement et multiplier les redirections vers votre site. En réalité, il n’en est rien. Google est bien conscient de ces pratiques et a mis en place un algorithme spécial, Google Penguin, dédié à la traque des plateformes ayant recours à ces stratégies de spamdexing (référencement abusif) pour les pénaliser. Nous vous déconseillons donc vivement cette pratique !

Les bons outils pour améliorer votre référencement

Bravo ! Vous connaissez maintenant les principaux écueils à éviter et les bonnes pratiques à mettre en place pour maximiser le SEO de votre site.

Pour établir dès maintenant une nouvelle stratégie pour votre plateforme, nous vous conseillons de vous appuyer sur les outils suivants :

Google PageSpeed Insights

Cet outil mis en avant par Google permet de mesurer la rapidité de chargement d’une page et de trouver des axes d’amélioration.

Un score global de 1 à 100 est attribué à la page testée, et un rapport est automatiquement généré portant à la fois sur la version desktop, et la version mobile. Le compte-rendu donne des conseils pour diminuer le temps de chargement : encodage des images, optimisation du code JavaScript en supprimant des ressources non-utilisées, réduction du nombre de chaînes de requêtes, etc.

Google Search Console

Google Search Console est un service gratuit qui permet de mieux comprendre comment Google analyse le contenu de votre site, et donc optimiser son classement dans les résultats de recherches. Cette solution offre une pléthore d’outils et de rapports :

  • Confirmer que Google détecte et explore votre site

  • Résoudre les problèmes d’indexation

  • Consulter les données de trafic de la recherche pour votre site

  • Découvrir les sites référençant votre plateforme

  • Résoudre des problèmes de contenu et d’ergonomie

Google Keyword Planner

Google Keyword Planner a été développé pour assister le lancement de campagnes Google Ads (SEA) mais est en réalité tout aussi pertinent pour optimiser votre stratégie SEO. Cette solution permet d’analyser les mots-clés souvent entrés par des utilisateurs et permet de déterminer sur quel type de contenu se positionner en priorité. Il permet notamment de se voir proposer une liste de mots-clés les plus recherchés, obtenir la fréquence de recherche des mots-clés choisis et la voir évoluer dans le temps.

Trouver l'origine d'un bug efficacement avec git bisect
Vous voulez trouver rapidement le commit qui a introduit un bug dans votre base de code mais vous avez plusieurs centaines, ...
Mayeul Le Monies de Sagazan
Mayeul Le Monies de Sagazan
Full-Stack Developer @ Galadrim
Passer de NGINX à Caddy
De mon expérience, la configuration de NGINX devient rapidement complexe et peut devenir une partie que personne ne veut ...
Mayeul Le Monies de Sagazan
Mayeul Le Monies de Sagazan
Full-Stack Developer @ Galadrim
Comment mettre en place un système de double authentification par SMS ?
Un système de double authentification permet d'ajouter une couche de vérification quant à l'identité d'un utilisateur ...
David Rigaux
David Rigaux
Full-Stack Developer @ Galadrim